Faire résonner les alternatives pour la transition citoyenne ? En route vers Alternatiba Nantes !

Faire résonner les alternatives pour la transition citoyenne ? En route vers Alternatiba Nantes !

A Nantes, le 1er février, à l’occasion de la journée « Prenons notre avenir en main » du collectif national pour une transition citoyenne (http://www.transitioncitoyenne.org/), un forum ouvert a réuni près de 200 personnes de tout horizon pour lancer une dynamique vers un alternatiba à Nantes.

Dès 8h du matin, ça s’agite à la Manufacture des tabacs de Nantes, ce 1er février 2014… A l’appel du Collectif pour une Transition Citoyenne, et inspiré(e)s par le village des alternatives Alternatiba de Bayonne, une trentaine de citoyen(ne)s nantais(e) a décidé d’y organiser un forum ouvert pour discuter d’une grande question :

Comment faire résonner les alternatives pour la transition citoyenne?

Au rez de chaussée de Manu, mais aussi dans les étages, ça dessine, ça cause, ça transporte des affiches, des samovars, des victuailles, ça scotche, ça caféise, ça s’organise… Dans une joyeuse désorganisation apparente, qui cache en fait une auto-organisation efficace, tout se met en place : le café pour l’accueil des invités, les 10 emplacements des ateliers, la musique, les affichages… Tout est bientôt (à peu près) en place pour accueillir les premiers invités qui arrivent dès 9h30. Ils sont une soixantaine à 10h (au total près de 200 personnes participeront sur la journée), et le forum commence, en cercle, autour des animateurs. Le thème général de la journée est brossé : nous subissons la crise de fin de règne d’un empire décadent, mais heureusement! d’irréductibles gaulois(e)s résistent encore un peu partout, en inventant des modes de vie alternatifs qui, s’ils se généralisaient, permettraient de résoudre les crises. Mais comment faire résonner ces « alternatives » qui couvrent déjà tous les domaines de nos vies (habitat, transport, éducation, information, alimentation, énergie, etc…), pour engager une transition citoyenne vers une société durable et solidaire ?

La question est posée aux participants, qui peuvent alors proposer d’animer pendant 1h30 des ateliers sur le thème de leur choix. Les autres participants sont invités à assister aux discussions qui les intéressent, en se déplaçant librement entre les emplacements des 10 ateliers. Après un petit temps de réflexion, les idées et les propositions d’ateliers fusent : les initiateurs se déplacent au milieu du cercle, écrivent le titre de leur proposition d’atelier sur une feuille, et le proposent à l’assemblée. Retour à la campagne, durabilité des sociétés, comment redonner du pouvoir aux citoyens, comment intégrer les personnes âgées dans la société, les alternatives numériques, les alternatives à la finance prédatrice… Les sujets sont très divers, mais après une séquence de regroupement des thématiques, chacun(e) trouve sa place pour discuter de ce qui l’intéresse.

Une série d’ateliers est consacrée à l’exemple du village des alternatives Alternatiba, qui a eu lieu à Bayonne, au Pays Basque, le 6 octobre 2013, dans le but de démontrer que la généralisation des modes de vie « alternatifs » déjà existants permettrait de résoudre la crise climatique et toutes les autres crises. En une sorte de voyage vers un futur rêvé, les rues du centre ville de Bayonne avaient ainsi été investies le temps d’une journée par un grand « village des alternatives », qui présentait, dans une ambiance de fête populaire, les modes de vie, de production et d’organisation alternatifs, qui permettent de vivre durablement dès aujourd’hui. En marge de conférences « classiques » animées par des invités de renom (Eva Joly, Patrick Viveret, Hervé Kempf, etc…), le déploiement joyeux des alternatives concrètes dans la rue avait permis de faire découvrir au grand public que la transition écologique avait déjà commencé … et qu’elle n’était pas triste !

Cet exemple inspirant a donné lieu à quatre ateliers qui ont permis de débattre en détail des grandes questions déjà sucittées à Nantes par l’exemple de Bayonne : Alternatiba Bayonne comment c’était ? Et pourrait-on le faire à Nantes ? Un Alternatiba près de Nantes : où, quand et comment ? Quelles sont les valeurs d’Alternatiba ? A l’issue des discussions, il a été décidé d’organiser un Alternatiba à Nantes en septembre 2014 et en septembre 2015, et des pistes de lieux, de contenu et de mode d’organisation ont été explorées.

D’autres idées et envies de faire ensemble ont germé lors du forum ouvert. Elles sont recensées dans les compte rendu d’atelier disponibles sur le site d’Alternatiba Nantes (https://nantes.alternatiba.eu). Ces idées pourront se développer au sein du collectif pour la transition citoyenne nantais créé pour l’occasion, dont l’utilité a été confirmée par les débats du forum ouvert.

Après un délicieux repas partagé le midi et la projection du film sur Alternatiba Bayonne, les ateliers ont repris l’après midi, et se sont conclus par un partage en plénière des impressions des participants du forum ouvert. Au vu des commentaires enthousiastes et de l’énergie communicative qui animaient ce moment de partage collectif, de la diversité des participants, il semble que la transition citoyenne ait de beaux jours devant elle à Nantes, sur un air d’Alternatiba…

2018-01-14T12:13:42+01:00 février 19th, 2014|1000Alternatiba, Non classé|0 commentaire