Marche climat Look Up le 12 mars à Nantes

Marche climat Look Up le 12 mars à Nantes

Alors que le deuxième volet du 6e rapport du GIEC fait état « d’impacts climatiques plus précoces, rapprochés et graves qu’anticipé par les scientifiques » et que les décideurs n’agissent pas en conséquence, les organisations signataires* appellent à se mobiliser pour une marche climat Look Up le samedi 12 mars à Nantes pour replacer l’urgence climatique au cœur du débat public et médiatique.

Marche climat Look Up nantes 12 mars 14h miroir d'eau
Marche climat Look Up, samedi 12 mars à 14h au miroir d’eau à Nantes

Le nom de la marche n’est pas un hasard. Le message porté par la marche fait écho au film “Don’t Look Up”, dans lequel les alarmes des scientifiques provoquent l’hilarité sur les plateaux de télévision et l’évitement des décideurs, à défaut de réactions appropriées.

Malheureusement, pour les spécialistes du dérèglement climatique, ce déni n’est pas une fiction mais au contraire, une réalité alarmante. Leurs constats implacables sur l’urgence à agir, basés sur des milliers d’études scientifiques, ne donnent lieu à aucune réaction à la hauteur de la part des décideurs. Pour le mouvement climat, il est temps de mettre fin à cette omerta sur le climat. Svitlana Krakovska, scientifique ukrainienne, déplore que le rapport du GIEC allait devoir « être dans les médias en concurrence avec une guerre » [1] à sa sortie.

Au vu de l’urgence climatique, les médias ont le devoir de faire du climat une priorité

À un mois de l’élection présidentielle, les questions climatiques n’ont droit qu’à une place très réduite. D’après une récente étude, elles représentent seulement 2,7% des sujets abordés par les candidats et les médias dans cette période électorale [2]. Sur plus de 9 heures d’antenne lors des débats de leur primaire, Les Républicains n’ont consacré que 16 minutes à la crise climatique et 10 secondes à la biodiversité [3]. 

Pour Nicolas Struve, porte-parole d’Alternatiba Nantes, « toutes les personnes qui ont le devoir de choisir les sujets médiatiques et politiques doivent être tenues pour responsables de l’absence de traitement du climat dans de nombreux médias ». 

En plus du climat, c’est de justice sociale qu’il faut traiter dans les médias et dans les programmes tant les deux sont intimement liés. Pour le collectif Plus jamais ça [4], il n’y aura pas d’emplois sur une planète morte et la préservation de l’environnement ne se fera pas sans justice sociale.

L’urgence climatique n’attendra pas 5 ans de plus

Après un quinquennat perdu pour le climat, les Français veulent que ce thème soit remis au cœur des débats. Dans toutes les enquêtes d’opinion [5], l’environnement est une préoccupation centrale avec le pouvoir d’achat et la santé. 

« Les dommages causés par le dérèglement climatique se font déjà ressentir aujourd’hui. Ce n’est plus une question de générations futures, cela se passe partout et maintenant. Chaque jour compte pour agir. Le 12 mars, nous donnerons à l’urgence climatique la place qu’elle mérite dans le débat public », commente Nicolas Struve.

Levons les yeux, mobilisons-nous lors de la marche Look Up

À Nantes, les organisateurs ont donné rendez-vous samedi 12 mars à 14h au miroir d’eau. Rejoindre l’événement : https://www.facebook.com/events/615943973034807

Déjà 110 marches “Look Up” sont annoncées pour le samedi 12 mars partout en France : https://marcheclimat.fr/12mars/

*Signataires : Alternatiba Nantes, Amis de la Terre Loire-Atlantique, Amnesty International Nantes, Attac 44, UD CGT44, Cimade Nantes, Extinction Rebellion Nantes, FSU 44, GIGNV, Greenpeace Nantes, L214, Ligue des droits de l’homme Nantes, Maison des citoyens du monde (porteur du programme Génération Climat – Pays de Loire), NAPCE, Plus jamais ça 44, Solidaires 44, Together for Earth Nantes, Virage énergie climat Pays de la Loire, Youth for climate Nantes, Zéro Waste Nantes.

[1] Svitlana Krakovska est une scientifique ukrainienne présente le 27 février à la conférence de l’ONU sur le climat (Le Point.fr)

[2] Source : Baromètre UBM Onclusive pour L’Affaire du Siècle

[3] Cf. Pacte du pouvoir de vivre

[4] Le collectif Plus jamais ça regroupe des organisations syndicales et environnementales

[5] Source : sondage IPSOS du Parisien “Dérèglement climatique : une préoccupation majeure pour 47 % des Français”

2022-03-04T17:56:58+01:00 mars 4th, 2022|A la une, Communiqué de presse, Evènement|0 commentaire

Laisser un commentaire